L'été

L'été

mardi 5 septembre 2017

Dauphin dans le port de la Ciotat

Un invité dans le vieux port de la Ciotat


Samedi 2 septembre 2017, une grande surprise, pour les personnes se trouvant sur le vieux port de la Ciotat ; En effet, un jeune dauphin, s'y trouvait près des quais.

Certains pensaient qu'il s'agissait d'un requin, ils étaient effrayés, d'autres ont reconnu un dauphin "bleu et blanc", très courant dans nos eaux.

Un dispositif fut mis, à fin de protéger ce jeune dauphin,  de l'agitation, et des jets de pierres (hélas), ainsi que d'éventuels selfies...

Le mistral soufflait très fort et la mer était très agitée.

Une équipe de plongeur, allait à la rencontre de ce jeune dauphin. Le constat, est qu'il n'était pas blessé ; Soulagement pour tous.

Ce sont les agents du Parc National des Calanques, qui prirent la direction des opérations de sauvetage. Ils réussirent à amener ce jeune dauphin, dans un coin du port moins fréquenté et ainsi le placèrent à l'abri des bruyants badauds.

Lundi matin, ces agents ont compris, que ce jeune dauphin âgé de moins d'un an, avait rejoins le large.

Il n'est pas rare que des dauphins viennent séjourner dans un port, pour quelques jours, semaines, mois.

Les dauphins accompagnent les bateaux de pêche, ils vont même à rassembler les bancs de poisson vers les bateaux, cette technique de pêche en collaboration avec les pêcheurs, leur est bénéfique à eux aussi.

Un des blasons de la ville de la Ciotat, comportait un "dauphin".

La venue d'un dauphin, est associé à de bonnes nouvelles et à une bonne santé.

Merci, à ce jeune dauphin, d'avoir choisi le vieux port de la Ciotat, pour se mettre à l'abri de la tempête.

Les dauphins ne sont pas idiots, par où ils rentrent, ils savent où sortir.

La survie du dauphin, était surtout liée aux attitudes des badauds.

Beaucoup à faire, question respect. Et, même, si, cela aurait été un requin, nul besoin, de lui jeter des pierres !!

Ce jeune dauphin, n'était pas coincé dans le port, il a juste choisi d'y séjourné quelques jours, loin des courants agités.

Bravo aux agents du Parc National des Calanques !